Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Dénomination :Programme d’Appui au Développement de la zone Office du Niger

Durée 3 ans : De Janvier 2006 à Décembre 2009

I.Les Acteurs Clés

Partenaire financier : AFD

Maître d’ouvrage : la Chambre d’Agriculture Régionale (CRA-Ségou)

Assistance Technique Nationale pour l’appui à la Recherche Développement en zone Office du Niger: ONG Nyèta Conseils

Organisation des producteurs et professionnalisation des OP :FARANFASISO

Amélioration du service de l’eau et la gestion des aménagements hydro agricoles : Office du Niger

II.Composantes du PADON

La mise en œuvre du PADON a été réalisée par trois volets qui sont :

Volet AGESE : Amélioration du service de l’eau et la gestion des aménagements hydro agricoles dans la perspective de leur extension;

Volet AMVA : Amélioration des conditions de mise en valeur des aménagements en sécurisant l’environnement technique et économique de l’agriculture;

Volet APID : Amélioration des capacités de suivi, d’évaluation et de prospection concertés du développement par les différents acteurs concernés par le développement de la zone.

III.Objectifs

L’objectif global est de contribuer à la réduction de la pauvreté en zone Office du Niger par l’amélioration des capacités des producteurs et l’accroissement, de manière durable, de leurs revenus.

De façon spécifique, il s’agissait de :

Améliorer le service de l’eau et la gestion des aménagements hydro agricoles dans la perspective de leur extension;

Améliorer les conditions de mise en valeur des aménagements en sécurisant l’environnement technique et économique de l’agriculture;

Améliorer les capacités de suivi, d’évaluation et de prospection concertés du développement par les différents acteurs concernés par le développement de la zone en cohérence avec le schéma directeur et le contrat plan de l’ON.

IV.Rôle de l’ONG Nyèta Conseils

Pour la mise en œuvre du volet AMVA, l’ONG Nyèta-Conseils a assuré l’assistance technique nationale à la Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) de Ségou. Le mandat général assigné a porté sur la réalisation des activités suivantes :

La capitalisation des acquis de la recherche/développement, l’élaboration de nouvelles références techniques et économiques et leur diffusion auprès des prestataires du service conseil (SCR de l’ON, CPS, autres);

L’accompagnement de la bonne mise en œuvre et du suivi du fonds d\'innovation destiné à faciliter la production de connaissances scientifiques;

L’appui aux CPS et le SCR de l\'ON pour le développement de la démarche expérimentale de conseil à l\'exploitation familiale (CEF) et la promotion des cultures de diversification;

Le renforcement des capacités des centres FARANFASISO et de tout partenaire professionnel qualifié pour l’organisation des producteurs et la professionnalisation des OP.

Le renforcement des capacités des élus et des techniciens de la CRA de Ségou et de ses délégations locales, dans leurs fonctions de représentation, de structuration du monde paysan et d’animation de cadres de concertation.

V.Résultats Saillants

Au cours de sa fonction d’assistance technique nationale à la CRA de Ségou, Nyèta Conseils a permis l’atteinte des résultats suivants :

De façon générale

Appui à la mise en place et au renforcement des capacités de 128 groupes de conseils pour un effectif de 7 387 auditeurs, avec 95% de femmes,

Appui à l’introduction d’équipements motorisés pour la préparation du sol, au total 27 motoculteurs ont été acquit par les producteurs individuels,

Production de 30 outils pédagogiques spécifiques (guides, notes et livrets),

Renforcement des capacités de cinq (05) Conseillers/ères FARANFASISO à travers la tenue de 10 sessions de formations en salle et vingt (20) missions de supervision sur le terrain,

Appuis à la conception d’une base de données pour la capitalisation des données sur le CEF, domiciliée au siège de la fédération des centres FARANFASISO.

De façon spécifique

Appui à la réduction de la dose de semences de riz utilisées de 20 à 25 kg/ha pour le repiquage;

Appui à la réduction des charges liées aux engrais minéraux pour un montant de 30 000 à 40 000 FCFA/ha;

Appui à la réalisation d’économies de 30 000 à 75 000 FCFA/ha à travers une meilleure utilisation de la main d’œuvre familiale;

Appui à l’augmentation des rendements de riz variable de 5 à 20 sacs de paddy/ha, soit de 0,4 t à 1,5 t/ha;

Appui à l’augmentation moyenne des marges bénéficiaires dégagées par les producteurs de riz, d’environ 50 000 F CFA/ha;

Appui à l’amélioration de la gestion des récoltes de riz par l’adoption des techniques de gestion de la production;

Appui à l’amélioration de la cohésion familiale au sein des exploitations agricoles suite à la transparence dans la gestion des revenus;

Appui à la diversification par la production de semences de riz R2.